breizh ford

Ce forum est consacré au Ford ancienne telle que la Capri, Taunus, Granada, Mustang, Fiesta et autre.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Mirabielle Sixtyfive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Mirabielle Sixtyfive le Ven 2 Nov - 9:16

Sixtyfrogs

avatar


Bonjour à tous

Comme j’ai un peu de temps devant moi, je vais vous présenter mon Anglia, première d’une série de quatre, toutes très différentes les unes des autres. Ces lignes sont le fruit de la compilation de mes posts sur un autre forum où je suis modo.


Nous sommes en mars 2008.
Bon, ça y est, j'ai signé.
Donc j'ouvre le sujet sur Mirabielle Sixtyfive, car c'est ainsi que j'ai baptisée mon Anglia de 1965.
Je vais commencer l'état des lieux par un démontage en règle pour savoir un peu plus précisément quelles sont les pièces qui composent ce vaste puzzle.
L'auto est encore chez son dernier propriétaire, à Vincennes et il faut que je prévoie son rapatriement dans ma chère Lorraine pour la soustraire définitivement à la pollution parisienne, elle a besoin de respirer la petite.
Dès lors, je demande l'indulgence des puristes car Mirabielle n'est pas vraiment ce qui se fait de mieux en termes de configuration d'origine.



Ici, le commentaire d’un membre qui connait cette auto :
J'espère que tu seras en mesure d'achever ce chantier car tu es la cinquième personne sur ce projet.
Le premier a fait l'achat de cette Anglia dans un musée en 1999
Il l'a fait restaurer en carrosserie à suivre, il a fait l'achat de toutes les pièces performances (dont celle de Cédric photos des pièces sur le gazon)
Il l'a revendu en 2000 ou 2001 tels qu'aujourd'hui, hors électricité.
En 2003 J'ai vendu à cette personne un train avant d'origine ainsi qu'un ensemble moteur boite pour pouvoir courir en maxi 1000.
Sans nouveau changement il l'a revendu à une troisième personne qui a fait refaire une partie du faisceau électrique.
Cette nouvelle personne l'a revendu au propriétaire actuel qui te la revend aujourd'hui
De mémoire le moteur est très performant (origine Seven )
Voila, Voila .......

Pas à dire, elle a roulé sa bosse la petite, mais à chaque fois avec une étape supplémentaire en préparation.

Nous sommes le 4 avril 2008 et c’est le grand voyage de Mirabielle de Vincennes à Laxou (54) où elle va trouver un nouveau foyer.











Quelques minutes seulement après son arrivée, mise sur cales et je commence l’inspection plus approfondie de mon nouveau joujou …






Dans le coffre, quelques babioles en rab …



Dont un moteur identique, mais en moins bonne forme tout de même que celui qui est installé …



Et quelques bricoles dont je m’apercevrai par la suite qu’elles ne me seront d’aucune utilité




Histoire d’en savoir un peu plus sur la belle, ni une ni deux, vite la valise sans qui plus rien ne se passe de nos jours :




Un peu de sérieux, le tour du propriétaire en images …
Le train avant, ressorts réglables, amortisseurs et freins à disques issus d’une Cortina :





Train arrière, amortisseurs à gaz en lieu et place des leviers d’origine, jeu de lames d’Estate (7) au lieu des 5 montées sur la Saloon, cales d’abaissement de la caisse, le pont reste celui d’origine, freins à tambours, peut-être remplacés par des disques à l’avenir, à voir …



Boîte d’Escort Mexico



Rallonge de boîte Wooler



Embrayage hydraulique Tilton, butée annulaire, mécanisme renforcé, flexible aviation





Et enfin, le poumon de la bête, moteur pré Xflow de Cortina 1500 GT, sur lequel seront montés 2 Weber 40 DCOE.
Culasse préparée stage 3 chez Burton, volant moteur allégé, pompe à huile et à eau grand débit, etc.









Pédalier inversé, permettant la monte des Weber, sinon avec les maitres-cylindres dans le compartiment moteur, il n’y a pas la place pour les carbus




2 Re: Mirabielle Sixtyfive le Ven 2 Nov - 9:26

Sixtyfrogs

avatar


En juin 2008, j’ai reçu des informations venant de son premier propriétaire et instigateur des travaux déjà effectués.

La liste est plutôt sympa, je vous laisse juge :
moteur préparé pour une Lotus Seven
vilebrequin acier
bielles et pistons forgés
culasse Burton gros diamètre
chaine de distribution double
la commande de boite était prévue pour une Lotus 23
le pont arrière n'a pas été changé mais un pont supplémentaire de mexico doit faire partie des pièces, le pont ou les lames de break sont donc antérieure à la préparation,
la puissance est d'environ 120ch.

Ces détails s’ajoutent à ce que j’avais comme renseignements à l’achat, c'est-à-dire :
Pédalier Milton
Embrayage bi-métal Tilton, butée hydraulique annulaire
Boîte Mexico prolongée Lotus 23
Trains AV & AR Cortina Lotus
Lame renforcée de break
Jantes & étriers Cortina Lotus
Butées & suspensions renforcées Rover SDI
Suspensions AR spi renforcé
Silent-bloc Superflex
Moteur acier, bielle & piston Cosworth, vilebrequin acier Lotus 6 trous
Culbuteurs forgés
Volant moteur allégé ultra light acier forgé
Pompe à huile, à eau gros débit
Distribution Dupler
Carter cloisonné
Pont long Mexico


A cette préparation existante, j’adjoindrai les deux Weber que je possède.
Au vu de ces infos, je vais donc laisser le moteur pré-Xflow qui est en place et je démarrerai la restauration avec cette base, il sera toujours temps de passer à mon autre moteur si le besoin se fait sentir, (Xflow, 1700, issu d’une Catheram) mais je pense que je vais bénéficier d’assez de cavalerie pour l’usage que j’en prévois.
Mais ceci est une autre histoire, depuis il a coulé quelques gouttes sous le pont …

Les premiers travaux ont commencé en février 2011, j’ai eu beau frapper dans les mains et faire un tas de suppliques, rien n’avait avancé depuis l’arrivée de l’auto, deux ans auparavant.


J’ai donc commencé à démonter les barres de direction car elles ne sont pas peintes et elles sont un peu rouillées.
Le but étant de les gratter et de les peindre, par contre, petit arrêt sur l’image à cause de la biellette qui sort du boitier.
Bien entendu, je n’ai pas mon manuel à Laxou, il est resté à Montrouge !!!
Je n’ai pas trop envie de forcer avec un pied de biche, car ça résiste et je ne vois pas ce qui le retient. En fait c’est un montage conique et il faut être assez léger sur la force, cette pièce est renommée pour être très fragile, je chauffe, je tapote, je jure, je fulmine mais ça ne sort pas.
Allez, on verra ça plus tard …








Comme je suis couché dessous, et que je vois un peu plus clair, j’ai inspecté mon embrayage et je me souviens qu’à l’époque j’avais parlé d’un mécanisme Tilton, ce qui était écrit sur certains papiers avec l’auto et Cédric (expert Anglia) m’avait renvoyé dans mes six mètres en me disant c’est du Milton, bon, à l’époque, je n’ai rien dit, je ne suis pas un expert.
Eh bien, j’avais raison, c’est bien du Tilton, par contre c’est surement moins connu car c’est originaire des USA :







Il va falloir que je trouve ces silentblocs de l’amortisseur de direction, ils sont plus que murs …





Arrivé à ce stade, je reste un peu pantois devant cet écrou de roue, c’est un truc identique aux boulons du volant moteur sur un Xflow, tête d’écrou bizaroïdale …



C’est là qu’on reconnait le néophyte qui doit encore faire quelques progrès, en fait cette pièce est tout simplement un cache écrou qui sert de blocage.
Ben dis-donc, si je me bloque devant un détail pareil, elle n’est pas prête de rouler, la Bête …
J’ai une excuse, ce n’est pas d’origine sur l’Anglia, par contre sur la Cortina, oui. Ceci expliquant cela …
Pirouette cacahuète !!!

L’initiateur du projet avait surement une méthode de restauration très logique, il a commencé par l’avant de la voiture et a continué vers l’arrière, je ne sais pour quelle raison, il a arrêté cette remise en route et depuis, personne n’a rien fait sur l’auto.
Donc, pour aller dans la même direction, car tout le travail déjà effectué est de très bonne facture, je démonte ce qui n’a pas encore été refait ou restauré.
Donc, au tour du train arrière, le pont est parterre, prêt à être nettoyé, gratté, apprêté et peint (j’hésite encore entre rose et violet, à voir)








Ensuite, on passe à l’avant, à part le système de direction qui demande à être remis en forme cosmétique, tout est déjà correctement refait en état, donc je démonte juste pour changer les étriers que j’ai récupérés et qui sont complets, ce qui n’était pas le cas de ceux déjà en place, j’en profite pour vérifier les roulements qui sont OK et changer les goujons de roue pour en mettre des plus longs dans la perspective de monter les élargisseurs de voie, incontournables avec les disques et les amortisseurs réglables, sinon, les jantes touchent les amortisseurs !!!
Les goujons sont sortis quasiment tous seuls, juste un léger coup de marteau, je m’attendais à plus de difficulté, je l’avoue …











Bien entendu, les Rosbeef étant ce qu’ils sont, les mesures des écrous et boulons ne sont pas comme tout le monde, bien obligé alors d’investir dans des outils taille impériale, d’ailleurs, ils étaient à Paris et j’étais bloqué dimanche dernier car je n’ai pas voulu prendre de risque avec certains boulons, bien m’en a pris, car avec la bonne clé, ça sort tout seul.




Ce matin, comme c’est quasiment le printemps, c’est le grand nettoyage. Donc, on part de ça :








Pour arriver à ça, après un peu d’huile de coude et surtout, l’embout qui va bien sur la perceuse :








Et cet après-midi, un peu de coloriage, en essayant de ne pas dépasser …







Mi février

La Poste est une administration respectable et leur boulot est super bien fait.
Dans le même ordre d’idée, Coincoin devrait être remboursé pas la Sécu, tout ça pour dire que les deux réunis me rendent un bien grand service.
J’ai reçu ça ce matin, une mallette d’arrache roulement-moyeux ayant servi deux fois je pense vu l’état, tout ça pour un petit billet de 50, ça valait pas le coup de discuter, OK, c’est pas du Facom mais vu l’usage qu’on peut en faire, c’est bien suffisant.






D’ailleurs, et ce n’est pas un scoop, quand tu as les bons outils tout est beaucoup plus simple.
Ni une ni deux, montage de l’engin :




Et essai en live, la tige de l’inertie doit mesurer 40 cm environ et un premier lancé sans force fait sortir l’arbre de 1 cm en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire :



Le coup de l’étrier, l’arbre est dehors, en deux manœuvres, c’est génial :





Après une collation rapide, retour aux affaires, le deuxième arbre est sorti de la même façon, deux coups d’arrache et c’est par terre …








Et dans la lignée, deux amortisseurs neufs, provenance Fiesta, merci Stéphane …
Obligé de supprimer les silent-blocs car le montage qui est sur l’auto est assez particulier, l’axe en tube qui fait entretoise est soudé avec la fixation, pas grave, les caoutchoucs montés sont neufs. Ça fait toujours drôle de détruire du neuf, mais là, cas de force majeure …



Le truc qui faut faire mais qui n’est pas très motivant et surtout long et fastidieux, je veux parler de la rénovation des paquets de lames.
Je ne sais pas si c’est vraiment mieux d’avoir des lames d’Estate sur une Saloon, mais ce que je peux dire c’est que il y en a deux de plus et quand il faut les nettoyer, ça prend un peu plus de temps.
Enfin, c’est fait, on en parlera plus …

Avant :








Pendant :





Après :





Alors, voilà ces lamelles qui sont entre les lames, pas folichon l’état, elles sont détruites aux extrémités. Je prévoyais de substituer du support de montage en polyester mais le souci c’est que ce matériau est beaucoup plus fin, donc je vais essayer de trouver du clinquant pour les remplacer.







Sans vraiment passer du coq à l’âne, je repars à l’avant de l’auto, et après une série de jurons bien sentis, j’ai enfin réussit à venir à bout de la direction, un coup de soudogaz et l’affaire est dans le sac, j’ai utilisé cette technique en dernier ressort car je n’aime pas trop me servir de cet engin au garage, enfin, quand il faut, il faut …
Là aussi il y a du dégât, les caches poussière sont tous quasiment HS, encore une recherche sur la toile pour trouver tout ça, à moins que je ne change les rotules, on va voir.










Bon, alors, avec les bons outils et un peu de dégrippant, la direction d’une Anglia tient dans la poche.

Démontage, nettoyage avant peinture.












Je ne sais plus qui me parlait d’une fuite sur le boitier de direction, une fuite de quoi, parce que le mien est sec comme un coup de trique !!!
A l’origine, ce boitier est rempli de suif, je vais être encore obligé de tuer le cochon pour faire le plein …






L’auto est dans cette situation actuellement, le Transit me prenant tout mon temps. Elle est sur cales, les pièces démontées sont restaurées, peintes et stockées en attente de remontage.
J’ai quelques projets et idées pour réaliser différemment cette auto, surtout au niveau de la carburation et des freins arrière.

3 Re: Mirabielle Sixtyfive le Ven 2 Nov - 9:32

Admin

avatar
Admin
superbe reportage Patrick très intéressent


_________________
Blog de ma Capri cliqué ici.

http://stelite35.skyrock.com/
http://breizhford.pro-forum.fr

4 Re: Mirabielle Sixtyfive le Ven 2 Nov - 9:34

Sixtyfrogs

avatar


Les projets sur cette auto.

Tout d’abord, il faut avoir que pour monter deux Weber 40 DCOE sur un pré-Xflow dans une Anglia conduite à gauche, il est impératif d’installer un pédalier inversé, maitres-cylindres à l’intérieur de l’auto, sinon, c’est impossible, les carburateurs ne passent pas, pas de souci, c’est cette pièce qui est montée sur l’auto.
Il faut également transformer le compartiment moteur, il ne manque pas grand-chose, mais même en lavant à 90° ça ne rétrécit pas, il faut jouer de la cisaille.

Dis, monsieur Weber, tu pourrais pas les faire moins larges tes 40 ???
Parce que la suite des événements, c’est que si ça rentre en largeur en changeant une bride, le plus chiant c’est que les carbus ne passent pas contre le tablier, il manque au moins 2 cm pour que les trous des gougeons soient en face, et là, j’y perd mon anglais, comment y font les britishs pour que ça ressemble à un pavé dans la gueule d’un flic, autrement dit que tout soit normal ???

Et là, c’est pas les maitres-cylindres qui gênent, c’est carrément le tablier du compartiment moteur.




Il manque un paquet pour mette les trous en face …




Ça se voit bien ici, la flèche jaune montre que le carbu touche le tablier et les rouges montrent l’écart entre les trous de fixation.



J’ai la vague impression qu’il va falloir que je bidouille le tablier pour les faire rentrer, comme ici, par exemple :



A ce niveau, bon nombre de transformations vues un peu partout montrent une réalisation assez grossière, voire carrément massacre mal cicatrisé. Je n’ai pas encore définitivement tranché, mais je vais essayer de trouver une autre solution pour ne pas toucher à ce tablier.

J’en entends déjà d’ici qui vont crier au « p’tits bras », c’est vrai que par rapport à certaines opérations (pas toujours esthétiques) pratiquées en Britonnerie, je pourrais passer pour une chochotte …

Etape 1 :




Etape 2 :



Peut-être que les deux étapes sont un peu raccourcies et que s’intercalent quelques détails entre les deux, comme le maniement du mig, mais en schématisant, c’est ça la finalité.



Un peu de sérieux, chez un dealer bien connu en face de Calais, il y a une astuce, il faut mettre des cales d’un centimètre sur les supports ce qui permet d’avancer le moteur, oui, sauf que ce n’est possible qu’en changeant le berceau et substituer la direction à billes par une crémaillère. C’est beau, c’est propre mais c’est cher !!!







Une variante ici sur une lyonnaise bien connue :




Parce que le fait d’avancer l’ensemble propulseur, ce n’est pas faisable avec la direction d’origine …





Ben oui, c’est là que les athéniens s’atteignirent, l’idée d’avancer le berlingot tombe à l’eau, ça aurait été sans compter sur l’ingéniosité de nos amis britons, et ça aurait été un comble qu’ils n’y pensent pas avant moi.

En fait, ça pourrait s’envisager mais il y a un gros os dans le potage, la direction et tous ses périphériques sont bien trop près de la cloche d’embrayage.
Sans rien modifier, il n’y a pas plus de 12 mm entre les deux, roues braquées d’un côté et de l’autre.
On pourrait grignoter quelques mm en supprimant l’amortisseur de direction, mais bon, beaucoup de soucis pour pas grand-chose …














Donc, après pas mal de phosphorage de neurones, j’ai échafaudée l’idée saugrenue de mettre des verticaux en lieu et place des horizontaux.
Simple, non, il suffisait d’y penser …
Ce en quoi je ne suis pas vraiment un initiateur, ce montage a été pratiqué sur de nombreuses Anglia britishs.
Ici des Xflow, mais c’est pareil ou presque.






Oui, mais !!!
Sur ces installations, la culasse est retravaillée, les conduits latéraux sont bouchés et à la place sont percés des conduits verticaux !!!




Bon, pour faire des économies, ce n’est peut-être pas la meilleure solution, ou à trouver la culasse déjà transformée …

Ça existe, mais ce n’est pas très courant ou alors ça a déjà bien vécu :





A part faire joli sur la table du salon, cet objet n’a plus guère de chance de servir à sa vocation première, même après un bon trempage dans du Mir laine, tu sais celui qui rend plus neuf que neuf …

Mais puisque l’idée semble bonne et réalisable, on va creuser et faire des plans sur la comète …

Déjà, il faut faire un choix sur les poumons, c’est vite fait, les 36 IDF d’Alfa sont des candidats tous désignés, un peu moins violents que des 40, mais bon, ça devrait suffire …
Quelques coups de fil et un petit billet de 95 plus tard, en voilà deux qui vont faire la paire …





La suite des élucubrations Weberiennes dans quelques temps …


5 Re: Mirabielle Sixtyfive le Ven 2 Nov - 9:36

Sixtyfrogs

avatar


Je m’inspirerais bien de ça, il suffit de remplacer les 40 DCOE par des IDF.
En faisant faire ce genre de pipe en inox par un serrurier, il paraitrait qu’il y a des spécialistes à Saint Claude, dans le Jura …




Quelques essais pour la pipe, rien de définitif bien sur mais l’idée est là et je pense que ça ne va pas être trop compliqué à faire exécuter.
Ces tentatives sont surtout faites pour voir s’il n’y a rien qui empêcherait cette réalisation, déjà, premier point il me reste pas mal de marge sous le capot, donc je vais pouvoir faire cette pipe un peu plus haute.
Il va falloir réfléchir sérieusement à la tringlerie car dans ce montage, elle fonctionne à l’envers, il va falloir jouer avec les biellettes et les renvois.
Et dans la foulée, je pense également réaliser un échappement sur mesure, qui serait solidaire de la platine des carburateurs, à voir …







Les test pour les 36 IDF, ça prend tournure mais j’ai un petit souci de centrage par rapport aux admissions de la culasse, ce n’est pas vraiment en face, dans l’absolu, ce n’est pas bien grave, le mélange arrivera toujours à bon port, de toute façon. …

Une bonne nuit là-dessus et la solution arrivera d’elle-même …








6 Re: Mirabielle Sixtyfive le Ven 2 Nov - 9:38

Sixtyfrogs

avatar


Noël est passé si vite que j’ai complètement oublié de vous monter les cadeaux reçus.
Pour ma petite grenouille verte et jaune, le bonhomme rouge s’est vraiment surpassé, il lui a apporté le top, c’est le cas de le dire …


Alors voilà le joyau, car c’est bien d’un petit bijou qu’il est question.
Franck m’avait envoyé des images et je me doutais du résultat mais je suis obligé de dire que c’est au dessus de mes espérances.
C’est une vraie belle pièce.
Pas à dire, ça te finit un compartiment moteur en beauté.
Je suis vraiment ravi, ça jette.
Et comme en plus, ça amène tranquilou une bonne vingtaine de canassons, on va pas se plaindre, si ???
D’ailleurs, comme son nom l’indique « twenty horses more » est un garage à pur sang, il est plus haut de quelques millimètres et c’est surement là qu’ils sont planqués, les bourrins en plus …






7 Re: Mirabielle Sixtyfive le Ven 2 Nov - 9:42

Sixtyfrogs

avatar


A un certain moment j’ai pensé à faire enfin craquer ce berlingot avec une configuration moins exotique, donc j’ai positionné les pièces dont je disposais dès le départ et qui devait être montées à l’origine du projet, une tubulure de Cortina 1500GT et un Weber double corps, ceci afin de vérifier également la bonne courbure de mon échappement qui est une pièce fabriquée par un ami du précédent propriétaire et qui n’avait jamais été monté.
Depuis, l’auto en est restée là, mais je vais fignoler mon projet de pipe sur mesure avec les 2 IDF et c’est dans cette version qu’elle tournera en définitive, je suis un têtu, j’y arriverai, vaille que vaille !!!
Et puis, j’ai surtout bossé sur mon Transit, ce qui fait que la grenouille est un peu en standby.
Dès que je la réattaque, je vous tiendrai au jus des évolutions mais j’ai encore pas mal de travail sur le fourgon et ma deadline est à la mi-mai pour participer à notre rassemblement annuel et je voudrais bien y arriver avec mon camion …


8 Re: Mirabielle Sixtyfive le Ven 2 Nov - 9:46

leuenberger

avatar
Patrick, je suis sur le "Cul", où trouves tu tout ce temps pour faire ça Question Question Question

Je serais ravi un jour de voir toutes tes grenouilles même dans l'état actuel, rien que pour me mettre l'eau encore plus à la bouche... bounce bounce bounce

Tiens nous au courant des évolutions ... Arrow

Je reste admiratif de ces modif, et les ingénieurs, savaient comment travailler à l'époque pour l'interchangeabilité, non Question


_________________


A bon Entendeur....... Arrow

Jean-Pierre
Blog Capri
http://retraite26.skyrock.com/
http://www.retraite26.skyrock.com

9 Re: Mirabielle Sixtyfive le Ven 2 Nov - 11:24

Sixtyfrogs

avatar
leuenberger a écrit:Patrick, je suis sur le "Cul", où trouves tu tout ce temps pour faire ça Question Question Question

Ce récit s’étire sur trois ans …
Mais j’ai plus travaillé sur le Transit !!!
Et maintenant, je suis à la retraite, je vais pouvoir bientôt m’y mettre sérieusement, une fois terminée quelques babioles immobilières …



leuenberger a écrit:
Je serais ravi un jour de voir toutes tes grenouilles même dans l'état actuel, rien que pour me mettre l'eau encore plus à la bouche... :

Kasslanntienn, mon bon Jean-Pierre, tu es le bienvenu quand tu veux, la distance Ain-Laxou n’est pas si importante, la porte est grande ouverte, tu le sais bien.

10 Re: Mirabielle Sixtyfive le Ven 2 Nov - 11:33

gilles-35

avatar
Shocked Shocked Shocked Je ne me rappelait pas tous ces travaux fait sur l'anglia. Une fois finie, elle va être superbe, et question mécanique va falloir qu'on s'accroche avec nos capri

Gilles

11 Re: Mirabielle Sixtyfive le Ven 2 Nov - 11:40

leuenberger

avatar
Sixtyfrogs a écrit:
leuenberger a écrit:Patrick, je suis sur le "Cul", où trouves tu tout ce temps pour faire ça Question Question Question

Ce récit s’étire sur trois ans …
Mais j’ai plus travaillé sur le Transit !!!
Et maintenant, je suis à la retraite, je vais pouvoir bientôt m’y mettre sérieusement, une fois terminée quelques babioles immobilières …



leuenberger a écrit:
Je serais ravi un jour de voir toutes tes grenouilles même dans l'état actuel, rien que pour me mettre l'eau encore plus à la bouche... :

Kasslanntienn, mon bon Jean-Pierre, tu es le bienvenu quand tu veux, la distance Ain-Laxou n’est pas si importante, la porte est grande ouverte, tu le sais bien.


Je te remercie Patrick, mais avec mon emploi du temps en nocturne, le reste je le consacre a mon repos actuellement, mais un jour viendras où, je viendrais te voir et saliver devant tes restaurations... I love you


_________________


A bon Entendeur....... Arrow

Jean-Pierre
Blog Capri
http://retraite26.skyrock.com/
http://www.retraite26.skyrock.com

12 Re: Mirabielle Sixtyfive le Ven 2 Nov - 19:20

GLOR

avatar
bon résumé, la suite le sera aussi

http://glorfiestars.canalblog.com/

13 Re: Mirabielle Sixtyfive le Ven 2 Nov - 19:46

capri53


Pour tes babioles immobilieres ....................... si c'est 1 gd t3 avec atelier et que tu ne sais pas quoi en faire

http://capri-1600s-r12.over-blog.com/#fromadmin

14 Re: Mirabielle Sixtyfive le Sam 10 Nov - 9:33

capricos44

avatar
Merci pour ce résumé. C'est bien plus lisible, et permet d’apprécier le travaille réalisé et a réaliser.

Pour ce qui est des carbus. Personnellement, j'aurai étudié un montage à quatre pipes d'admission (orienté vers l'avant) indépendantes et carbus moto Mikuni ou keihin de 38! Mais , c'est encore du creusage de tête.

15 Re: Mirabielle Sixtyfive le Sam 10 Nov - 12:15

franckescortmk1

avatar
bas Patrick pour tous explications très intéressant et impressionnant

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Sujets similaires

-

» Mirabielle Sixtyfive

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum